CEDRES > Article de Sébastien BONY sur le magazine DIMAGà Marseille

Article de Sébastien BONY sur le magazine DIMAGà Marseille

CEDRES, expert et spécialiste depuis plus de 20 ans dans le risque amiante à Marseille.
Voici un extrait de l'article de Sébastien BONY sur DIMAG, le magazine DIMAG du diagnostic bâtiment !

CEDRES veut améliorer la qualité des repérages amiante avant-travaux ou démolition.

Pour l’entreprise CEDRES, l’accompagnement dans l’évaluation du risque amiante est devenu une nécessité. Le donneur d’ordre est responsable de la qualité du rapport de repérage de l’amiante avant-travaux réalisé. « Depuis maintenant 5 ans, nous traduisons l’obligation du donneur d’ordre avec celle de l’opérateur de repérage afin de satisfaire à l’obligation d’évaluation du risque amiante », explique Sébastien Bony, dirigeant de l’entreprise.

Les objectifs : prévenir les risques liés à l’absence d’exhaustivité de l’information amiante, les risques d’exposition des travailleurs qui opéreront sur le bâtiment et ceux pour l’environnement du chantier (usagers…). « Mais, également pallier aux éventuels surcoûts financiers et aux retards de livraison des travaux qui incomberaient aux donneurs d’ordre. Nous nous assurons que l’opérateur de repérage met en oeuvre des méthodes adaptées. »

« Nous sommes partis du constat général qu’il existait une nécessité d’améliorer la qualité du repérage amiante avant la réalisation des travaux/démolitions », annonce le dirigeant, s’appuyant sur le rapport du Sénat du 1er juillet 2014. « C’est aussi pour faire face, bien souvent, à une absence de garantie de compétences de l’opérateur de repérage.»

L’entreprise a donc développé une démarche précisant ce qui relève de la compétence de chacun. CEDRES a créé un audit d’évaluation du risque amiante. Il permet d'établir la dimension technique, organisationnelle et économique de l'opération de repérage.

Elle accompagne le donneur d’ordre dans le choix de l’opérateur de repérage pour procéder au repérage de l’amiante. L'offre de l'opérateur est analysée. « Notre intervention fournit des outils d'aide à la décision, qui permettent au donneur d’ordre de valider l’investissement, puis nous assurons le suivi des opérations de repérage », souligne Sébastien Bony.

Des « partenariats collaboratifs » sont établis avec des opérateurs de repérage : « Des formations pratiques et théoriques sont dispensées, à travers des modules sur la conduite de l’opération de repérage, les méthodes à déployer selon les contraintes, les obstacles propres à chaque opération, nécessaires au-delà des compétences techniques, en vue d'améliorer leur dialogue avec le donneur d’ordre. Cela permettra à CEDRES d’identifier les diagnostiqueurs sur lesquels s’appuyer par la suite ».


Contactez-nous

Nous écrire

Les champs indiqués par un asterisque (*) sont obligatoires