CEDRES > Les pièges à éviter > Qu’est-ce que le diagnostic d’amiante caché ?

Qu’est-ce que le diagnostic d’amiante caché ?

Pourquoi parle-t-on d'un diagnostic d'amiante caché ?

Interdit en France depuis janvier 1997, l'amiante est pour autant toujours présent dans les bâtiments construits avant cette date et parfois là où on ne l’attend pas. Appliqué ponctuellement (enduit de lissage cimenteux sur voile béton), sujet à un retrait partiel ou bien total mais mal réalisé (résidus de colle suite à un retrait de revêtement de sol), encoffré (conduit en amiante ciment), recouvert (plaque en amiante ciment en jonction de plancher), etc.

L’amiante se retrouve bien trop souvent « caché » suite à des périodes de construction, restructuration et déconstruction qui jalonnent la vie d’un bâtiment, ce qui le rend difficilement identifiable. De ce fait, les opérations de réhabilitation et de démolition sont des opérations à risque et nécessitent une recherche exhaustive des MPCA (Matériaux et Produits Contenant de l'Amiante) en interface avec les travaux, avant le démarrage de l’opération.

C’est pour cela que CEDRES a développé fort de ses 10 années d’expérience dans l'expertise de l’« amiante », une démarche unique, sécuritaire et efficace afin d’orienter la recherche d’amiante par l’opérateur sur la base d’une stratégie de repérage optimale. En effet, les nombreuses problématiques rencontrées à ce jour ont permis à CEDRES d’appréhender avec plus de recul, cette notion d’amiante « caché » et proposer des solutions pour combattre ce fléau qui impacte de plus en plus de donneur d’ordre/maître d’ouvrage.

L’approche proposée par CEDRES s’appuie sur une analyse documentaire systématique, rigoureuse et critique de l’information amiante mise à disposition. Ce, afin d’identifier les typologies de MPCA en interface avec le programme de travaux donné et ainsi identifier les premières incertitudes. Puis, sur la base d’une visite des lieux, il s’agit de mettre en avant les MPSCA (Matériaux et Produits Susceptibles de Contenir de l'Amiante) dont l’information amiante n’a pas été captée initialement et ainsi conforter et/ou renforcer l’identification des parties d’ouvrage susceptibles de présenter des MPCA (audit de risque de présence éventuelle d’amiante/analyse critique de l’information amiante).

C’est le socle de la stratégie de repérage à adopter afin de tendre vers l’exhaustivité d’une recherche. Capter l’information pour mieux interpréter ; Raisonner par similitude d’ouvrage, logique de construction, vie du bâtiment (travaux divers menés dans le temps)... Ces grands principes une fois mis en œuvre, garantissent une meilleure interprétation des résultats issus d’une campagne de repérage et permettent ainsi de sécuriser une opération immobilière sujette à une problématique amiante en mettant en lumière les différentes typologies de MPCA y compris les MPSCA « cachés ».
Contactez-nous

Nous écrire

Les champs indiqués par un asterisque (*) sont obligatoires

Chiffrage du coût des travaux amiante marseille Chiffrage du coût des travaux amiante marseille